Femmeactuelle.fr Cuisineactuelle.fr Femme Actuelle Hellocoton Femme actuelle Beauté addict | Toutes les applis

Volaille de Noël : comment bien la choisir ?

Notez 0 notes

Objectif
Chapon, pintade, poularde... Comment s'y retrouver dans toutes ces volailles de fête ? Pour combien de convives, quel goût, quel mode de cuisson... On fait le point avec le boucher star du Coq Saint Honoré.

ETAPE 1
Il existe une multitude de volailles à déguster pendant les fêtes. Le chapon remplace peu à peu la dinde sur les tables de Noël. Moins cher, il convient parfaitement pour 8 convives environ. Sa chair tendre et fine est largement appréciée des gourmands. Accompagné d’une farce généreuse, c’est un régal !

ETAPE 2
La pintade chaponnée est une autre valeur sûre pour régaler ses convives. Avec son goût plus prononcé, mais sa chair tendre, elle se sert rôtie au four avec une sauce par exemple.

ETAPE 3
La poularde de Bresse ou celle du sud-ouest peut également faire office de plat principal. Comme pour la pintade, il faut prêter garde aux proportions. En général, ces deux volailles conviennent pour un repas entre 4 et 6 convives, rarement plus.

ETAPE 4
Et pour jouer la carte de l’originalité, pensez à l’oie ou au coq. Ces volailles de basse-cour se dégustent également et font toujours sensation. 

ETAPE 5

Conseils pour une cuisson parfaite : prenez le temps de bien les cuisiner et de cuire votre volaille selon les règle de l’art ! Commencez la cuisson dans un four froid à 120°. Privilégiez une cuisson lente afin de garantir la tendresse de la chair : vous pouvez laisser une pintade chaponnée ou une poularde pendant 2h30 dans votre four, et même allez jusqu’à 3h30-4h pour un chapon.

ETAPE 6

N’augmentez la température qu’en toute fin de cuisson pour dorer la peau et lui donner ce côté croustillant que l'on aime tant. 10 minutes à 200° suffisent. Résultat ? Une volaille tendre, goûteuse et croustillante à souhait.

Plus de : cuisine volaille noël

Ailleurs sur le web