Femmeactuelle.fr Cuisineactuelle.fr Femme Actuelle Hellocoton Femme actuelle Beauté addict | Toutes les applis

Comment effectuer le ragréage de vos sols ?

Notez 165 notes

Objectif
Avant de poser un revêtement sur votre sol, vous devez vous assurer de sa planitude et de son bon état. Cette vidéo vous explique en détail les points à ne pas négliger pour réussir votre ragréage.

IL VOUS FAUT
- 1 règle de 2 m
- enduit de ragréage

ETAPE 1
Vous devez, avant toute pose de revêtement, vous assurer d'avoir un sol plan. Vous pouvez effectuer cette opération à l'aide d'une règle de 2 m.

ETAPE 2
Si ce n'est pas le cas, le sol doit être ragréer sur toute la surface. Le ragréage est possible sur le ciment, le béton, les dalles plastique rigides, le carrelage, le parquet à lames clouées ou collées (après avoir purger les espaces entre les lames), sur un sol peint (après avoir éliminé les éventuelles écailles de peinture). Le ragréage est impossible sur des dalles souples, la moquette, le parquet flottant.

ETAPE 3
Repérez les vides avec la règle. Les zones présentant un écart supérieur à 5 mm doivent être ragrées, c'est-à-dire nivellées à l'aide d'un enduit de ragréage (enduit de lissage de sol). Certains enduits permettent de ragréer une épaisseur atteignant 20 mm maximum. Si cela dépasse 20 mm, vous devrez réaliser une chape de mortier ou une dalle de béton.

ETAPE 4
Avant d'être ragréer, votre sol doit être sain, lisse, propre, sec et normalement poreux. Vous pouvez vérifier que votre sol ne produit pas d'humidité en y mettant un carré de plastique souple transparent. Si au bout de quelques heures apparaissent des gouttelettes d'eau sous le plastique c'est que votre sol est humide. Les professionnels parlent de remontée capillaire pour désigner l'humidité remontant par le sol. Il doit alors être isolé par un film plastique et recouvert par une chape flottante.

ETAPE 5
Pour vérifier la porosité de votre sol, laissez tomber quelques gouttes d'eau par température normale. Si l'eau n'est pas totalement absorbée en moins de 10 min, votre sol est non poreux. Vous devez alors le recouvrir d'un primaire. Si l'eau est absorbée en moins d'1 min, votre sol est trop poreux et doit être traité avec un primaire. Si l'eau est absorbée entre 1 et 10 min, votre sol est normalement poreux et est donc prêt à être ragréé.

Ailleurs sur le web